Varroa Destructor


VARROA DESTRUCTOR : Méfiance et Vigilance

Suite à la mise en place des traitements anti-varroa, il s'avèrerait que cette année (pas forcément remarquable pour nous) aurait été particulièrement bonne pour ces ''braves petites bêtes''.

Quels que soient les produits utilisés, j'entends de ci, de là ; des collègues qui ont mis des langes formaliser leur étonnement devant les nombres plutôt faramineux des chutes qu'ils retrouvent.

Sans avoir l'intention de me mêler de vos affaires, j'ai le sentiment qu'il pourrait être de bon augure, pour tout un chacun ; de poser ainsi des langes postérieurement à l'enlèvement des bandes afin d'avoir un visu par périodes de 48 h sur les chutes et en tirer une stratégie à adopter au cours de l'hiver.

Bonnes prospections

Maurice DOUTEAU



Santé des abeilles


Dès la dernière récolte vous avez pris la décision ou non, de traiter vos ruches contre le varroa. Le choix de ne pas intervenir et de laisser faire la nature est votre droit, nul ne peut le contester. Toutefois l’expérience montre que les colonies ont du mal à survivre longtemps sans une aide médicamenteuse. De nombreuses procédures de traitement vous sont proposées et vous avez le choix entre molécules naturelles ou synthétiques. Curieusement les médicaments à molécules d’origines synthétiques semblent moins perturber nos abeilles. C’est un choix personnel. Il est judicieux de changer de médicaments pour ne pas voir se développer des phénomènes de résistances. Si vous optez pour un médicament utilisez le en respectant le protocole, ne jamais « bidouiller » un traitement par mesure d’économie, c’est un leurre.

Soyez logique, attentif, sérieux et responsable et vous trouverez une solution adaptée à vos besoins et respectueuse de vos abeilles.

En partant de ce principe il est obligatoire de faire à minima un traitement en fin de saison après récolte et il est fortement recommandé d’assurer un traitement complémentaire hivernal

Traitement après récolte (août)
          => choix entre un traitement APIVAR, APISTAN, APIGUARD, GAULTHERIE ou VARROMED
Traitement d’hiver ou de sortie d’hiver
          => Utilisation de VARROMED avec un passage simple (1 flacon pour 12 ruches)
Traitement complémentaire au besoin en cours de saison (printemps, été)
          => Possibilité uniquement de traiter avec VARROMED en utilisant le principe de traitement « Flash » et rapide (1 flacon pour 5 ruches en 3 passages)
Choix du VARROMED => Obligation du comptage du nombre de varroas
L’avantage du VARROMED vient de sa particularité d’utilisation sur l’ensemble de l’année et de pouvoir l’utiliser plusieurs fois. Toutefois une attention particulière est obligatoirement à prendre en compte, c’est un produit à base d’acide (oxalique et formique) et même basé sur un principe naturel le produit n’en demeure pas moins agressif pour les abeilles. Il est donc obligatoirement à prendre en compte que l’emploi du produit ne doit être réalisé qu’en cas de nécessité absolue et après analyse des incontournables comptages de varroas auxquels on doit s’astreindre pour savoir ce que l’on fait.



RSS - Articles RSS - Commentaires